Herpès, un simple bouton?

Solutions en aromathérapie


Connu sous un autre nom « bouton de fièvre », l'herpès est une pathologie très courante, d’origine virale, sexuellement transmissible, et très contagieuse. Il ne s’agit donc pas d’un simple bouton.


Il existe 2 sortes d’herpès, le labial (HSV-1) et l’herpès génital (HSV-2), il est causé par un virus l’herpès Simplex Virus. En France, 10 millions de personnes seraient porteuses de ce virus. Dans 90 % des cas, il est asymptomatique : les personnes sont infectées sans le savoir.

Le virus se manifeste par poussées entre lesquels il reste latent. Le stress, la fatigue sont des facteurs déclencheurs d’une poussée.

L'herpès peut être une porte d'entrée à d'autres infections et favoriser l'installation d'une candidose (mycose due au champignon Candida).


La contamination se fait le plus souvent par des rapports sexuels avec une personne porteuse du virus, le risque de transmission est plus important lorsque la personne porteuse est en période de poussée. Le seul contact avec la peau , les muqueuses, salive ou les organes génitaux suffit à transmettre la maladie.


Le bouton peut apparaitre des années après la contamination. Le virus peut rester en « dormance » plusieurs années.

L’herpès est un virus qu’on ne peut pas déloger ou détruire. Une fois contracté, il s’installe de manière définitive dans l’organisme et reste tapi dans les cellules nerveuses. Malgré tout, certaines astuces permettent de diminuer la fréquence des crises et d’accélérer la cicatrisation des lésions douloureuses.


Symptômes :

Les premiers symptômes d’une poussée sont des démangeaisons, brûlures, picotements et seront suivi par de petites cloques qui se rompent et laissent place à des petites plaies à vifs souvent douloureux. Ensuite une croûte se forme et tombe sans laisser de cicatrices.


Le Dr Donatini, gastro-entérologue à Reims et auteur de la préface du livre "Les virus a l'origine des principales maladies d'aujourd'hui" de Jean-Marie Samori (éditions Dauphin) déclare :"On a, avec les herpès, un lien direct avec la neurodégénérescence, la maladie de Parkinson et Alzheimer" et explique : "Lors d'une infection au virus, l'herpès passe sous la muqueuse et gagne le nerf vague, qui joue un rôle dans de nombreuses fonctions vitales de l'organisme, puis rejoint le cerveau et la moelle épinière." Il s'installe ensuite durablement dans un ganglion du nerf rachidien et, de là, émerge de nouveau à chaque récurrence. Ces réactivations de l'herpès, explique le médecin, sont causées chaque fois par une lésion (abcès dentaire, aphte, brûlure de coup de soleil...). "À ce moment-là, le nerf vague va envoyer un message de lésion qui va passer par la voie sensitive, va amener l’herpès au cerveau et va redescendre en même temps que l’information de réparation. [...] Or, à force d’emprunter la voie neurologique, il va l'abîmer."


Pour Bruno Donatini, négliger un herpès est donc une grave erreur. Car au-delà de la détérioration neurologique qu'ils pourraient engendrer, les virus herpétiques, par leur atteinte progressive au nerf vague, "altèrent les fonctions viscérales : gastriques ou intestinales (ralentissement des vidanges), cardiaques (palpitations), thyroïdiennes (insuffisance), surrénalienne (baisse de synthèse de cortisol avec risque de burn-out), indique-t-il. Ils peuvent aussi induire une inflammation cérébrale et une dépression." En somme, plus les crises sont récurrentes, plus les risques pour la santé s'accumulent.


Des solutions naturelles existent


- L’Huile Essentielle (HE) indispensable est NIAOULI – Melaleuca quinquenervia CT cinéole

           

Appliquez dès le début des premiers symptômes : démangeaisons, picotements, brûlure, 1 à 2 goutte(s) (de quoi couvrir la zone) d’HECT de Niaouli localement toutes les 2 heures.

Il est possible de diluer l’HE dans 1 ou 2 gouttes d’huile végétale si la zone est ultra sensible. L’huile végétale de calendula ou de millepertuis seront à privilégier pour leur propriétés anti inflammatoires.

L' HE de Niaouli va rapidement apaiser les démangeaisons, brûlure et douleur de la poussée d’herpès, assécher les vésicules et diminuer la durée de la poussée.

Les huiles essentielles ne s’appliquent en aucun cas autour des yeux, donc contre indiqué en cas d’herpès oculaire.

Si vous ne l’avez pas, vous pouvez la remplacer par l’HECT Tea Tree


- Ou gel labial Labiarom de chez Pranârom, appliquer au minimum 6 fois par jour jusqu’à disparition complète. Ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 30 mois.


- Sur la croute, je vous conseille d’appliquer du beurre de karité, cela évite la formation de petites crevasses lié à la sécheresse de la croute, et aide ainsi à cicatriser plus rapidement.


Un traitement interne est important

En complément de l’huile essentielle ou du gel labial en application locale, il est conseillé de prendre de l’Acérola riche en vitamine C pendant la poussée, cette combinaison permet d’enrayer les poussées d’herpès en l’espace de 2 – 3 jours


En cas d’herpès chronique, avec des poussées régulières, il est conseillé de prendre rendez-vous auprès de votre aromathérapeute afin de mettre en place un traitement adapté afin de permettre une réduction nette du nombre de poussées.


Les conseils de Taodiet.com ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostic.

40, Grande Rue

39800 POLIGNY

contact@taodiet.fr

Tél : 03.63.57.60.93 / 06.10.62.65.78

contact@Taodiet.fr